Tél. bureau : (450) 359-8950

Tél. cellulaire : (450) 357-6980

 

Devenir pilote de course

Le groupe Grand Prix > Les Communications Grand Prix > Devenir pilote de course

 Comment on devient pilote de course :

Il y principalement trois (3) façons de devenir pilote de course:

1- L’école publique :

Habituellement, à chaque printemps, la Fédération du Sport Automobile du Québec (FSAQ) qui est un organisme public chapeauté par la Fédération des Sports et Loisirs du Québec, donc un organise gouvernemental, organise une école de pilotage, qui vous permet d’avoir votre licence de pilote novice, moyennant les frais d’usage, l’examen officiel de la FISA étant inclus.

Cette formation se donne en une journée de cours théorique, et deux (2) journées en piste, et il y de 4 à 6 heures de lecture chez vous.  Vous devez fournir votre voiture, votre équipement de sécurité personnelle (la combinaison Nomex n’est pas obligatoire dans le cas de voiture sedan de route).   Votre voiture peut être une voiture de course, ou une voiture de route.  Le coût de cette formation est peu dispendieux (quelques centaines de dollars) et aucune forme de commandites ne peut être envisagée.  Vous êtes responsable des dommages qui sont causé à votre voiture, que vous en soyez responsable ou pas, et les assurances ne couvrent généralement pas ce type de dommages.

Il s’agit d’un point de départ alternatif, si vous désiré faire de la course automobile qu’occasionnellement, ou en tant qu’amateur, dans des classes régionales au volant de sedan.

 

2- L’école privée :

L’école privée est la propriété d’une entreprise non gouvernementale (propriété privée) qui dispense la formation de pilote de course sur une période de deux jours et demie.  Il en nécessite également une douzaine d’heures d’étude à la maison, et une demi-journée est consacrée à la révision des notions apprises à la maison, pour un total de trois jours avec l’instructeur.  Il existe au moins une école de ce type au Québec, et une bonne dizaine en Amérique.

Malgré le fait que vous devez en principe, passer un examen  officiel de la FISA, il est de coutume que les écoles reconnues, soit accréditées par la FASQ, et vous pouvez obtenir sur simple demande auprès de la FASQ votre licence de pilote novice, et ont vous la délivre moyennent les frais d’usage.

Ces écoles fournissent habituellement tout le matériel de sécurité personnelle requis; casque DOT, Nomex, et autres (il est à noté que ce matériel vous ait prêté et qu’il demeure à la fin de la formation la propriété de l’école).  Ces écoles fournissent aussi la voiture qui est habituellement une Formule.  Le coût d’une telle formation voisine les cinq milles (5,000 $) dollars, et les possibilités de commandite sont extrêmement limitée, voir quasi inexistante.  Si vous vous comportez de façon raisonnée, vous n’êtes pas responsable des dommages causés à la voiture.

Il s’agit d’un point de départ intéressant, si vous désirez faire de la course automobile en tant qu’amateur ou semi professionnel, dans des classes régionale ou nationale au volant d’une Formule.

 

3- Le centre de formation professionnelle :

Le centre de formation professionnelle est habituellement de classe internationale. Ici ont est des dans ligues majeures.  Ce n’est pas une école de pilotage pour le divertissement, mais une académie pour de futurs professionnels de la course automobile.

Ce type d’école est privé, et est la propriété d’une entreprise non gouvernementale qui dispense la formation de pilote de course sur une période d’au moins une année.  Le nombre d’heures d’étude à la maison ne se calcule pas en heures, mais en mois.  Toute la formation que vous étudiez à la maison est revue sous la supervision d’un instructeur en sale de cours.  Cette formation couvre tous les aspects de la course automobile, allant de la connaissance avancée de la mécanique d’une voiture de course, allant jusqu’aux stratégies de pilotages, en passant par le conditionnement physique, l’usage de l’anglais en course, et les relations publiques.

Cette formation vous permet à la fin de la formation, d’avoir automatiquement une licence de pilote professionnelle National A ou FIA B.  Tout le matériel de sécurité personnelle (casque, Nomex et autres) vous est fourni et vous en demeurez propriétaire à la fin de votre formation.  Vous êtes formé sur trois voitures de type Formule différentes, et possiblement sur une Barquette et un Prototype.  Non, vous ne demeurez pas propriétaire des voitures à la fin de la formation…

Le coût de cette formation est évalué selon les progrès de l’académicien, mais il s’agit de plusieurs dizaines de milliers de dollars.  Toutefois, dans le cas de ce type de formation, il est possible (sans que ce soit sûr) d’avoir accès à une commandite privée ou commerciale.  Ce type de centre offre dans son programme de formation, un stage d’étude vous permettant de solliciter des commanditaires, qui peut couvrir en tout, ou en partie votre formation.

C’est l’approche la plus prometteuse de succès, si vous désirez devenir professionnelle et entreprendre une carrière internationale.

Malheureusement, il n’existe pas ce type de centre de formation professionnelle en Amérique, et vous devez vous expatrier en Europe pour recevoir une telle formation.  Toutefois, L’Académie Grand Prix travaille actuellement à la mise sur pied d’un tel centre de formation au Québec.  Ce centre pourrait voir le jour dans un avenir rapproché, et ce serait le seul centre du genre en Amérique.

À suivre…