Tél. bureau : (450) 359-8950

Tél. cellulaire : (450) 357-6980

Ressources humaines

Le groupe Grand Prix > Ressources humaines

Lorsqu’une personne désire joindre les rangs du Groupe Grand Prix, peut importe le poste que cette personne désire occuper, elle doit passer par une première étape de sélection ou d’évaluation, qui est sous la responsabilité de la personne responsable des ressources humaines.

Le rôle du responsable des ressources humaines, consiste à évaluer et classifier la personne qui demande un poste, selon ses capacités et ses compétences à bien accomplir les tâches de ce poste.  Les pilotes doivent aussi passer par cette classification, dans le but de bien définir leurs rôles dans La Scuderia Grand Prix.

Cette classification se divise sur deux (2) groupes, de trois (3) niveaux chacun.

Pilote de course :

Classification des niveaux des pilotes :

Dans le cas de la classification du groupe et du niveau attribué à un pilote, ce sont ses aptitudes sur : le plan de la représentation médiatique, sur le plan de la compétitivité en piste, ses expériences passées, le stade où il en est rendu dans son cheminement évolutif de la course automobile, ainsi que ses ressources (financières), qui sont tenues en compte, et elles se définissent comme suit :

P.S. :

Dans tous les cas de figure, peu importe le niveau de classification, le pilote doit être une personne; qui est mature, qui est en mesure de faire preuve de discernements, qui a la capacité de bien se présenté et avec courtoisie, qui s’exprime avec aisance, et ce, tant en français qu’en anglais (et s’exprimer en Espagnole est un atout en Amérique du Nord), qui est propre de sa personne, qui n’a pas de « pinnes » et d’ont les tatous son nom apparent.

Ces critères et d’autres dans la même ligné, sont essentiel pour bien représenter nos et vos commanditaires, qui sans eux (avec leurs contributions financières), notre et votre implication en course automobile, serait impossible.

Tel que mentionné plus haut, nous classifions donc nos pilotes en deux (2) groupes, sur trois (3) niveaux chacun, soit :

Le groupe # 1 soit les « Pilotes Officiels », incluant les Pilote Émergeant, Pilote d’Élite, Pilote Expert,

Le groupe # 2 soit les « Pilotes Stagiaires », incluant les Pilote Sélection, Pilote d’Initiation, et finalement Pilote Invitation.

Le premier groupe de pilotes est dit : Pilote Officiel de l’équipe, car ils participent à toutes les courses d’une même saison.  Le deuxième groupe est des pilotes dits Pilote Stagiaire, car ils ne participent pas nécessairement à toutes les compétitions de la saison.

Les Pilotes Officiels :

Ces trois (3) niveaux de pilotes représentent, nos pilotes les plus susceptibles de remporter des courses et un championnat, et en voici la description :

 

Pilote niveau # 1 « Pilote Émergent » :

Ce niveau englobe les jeunes pilotes issus du Karting, qui se sont préalablement inscrits à La Filière Grand Prix (qui ont donc fait l’objet d’un suivit de la part de la filière, depuis quelques années), qui ont entre 15 ans et 17 ans, et tout au plus 18 ans, et qui sont confirmés comme pilote de « Confirmation » de la part de La Filière Grand Prix.

 

Note : Les pilotes qui ont 14 ans, et qui seront âgés de 15 ans, 30 jours avant la première course d’une saison (+/- avant le 1 er avril), peuvent joindre une classification particulière.  Ils sont dans une sous classification dite : « prélude niveau 1 ». L’Académie Grand Prix, qui est le centre de formation des pilotes du Groupe Grand Prix, accepte en formation les pilotes qui ont 14 ans et plus.  Ces pilotes reçoivent la même formation que les pilotes de niveau 1, mais ne peuvent obtenir leur licence de pilote que lorsqu’ils auront 15 ans, soit l’âge légal d’obtention d’une licence au Canada.  Ainsi, ces pilotes de 14 ans auront une période de temps appréciable, pour se préparer à leur première saison de course automobile, lorsqu’ils auront 15 ans.

(Aussi, voir plus loin, pour ce qui à trais à la notion de « pilote de Confirmation » selon les critères de La Filière Grand Prix)

Ces pilotes ont plusieurs années d’expériences en Karting, ils ont gagné des courses, et ont été champions dans une série de Karting (F100 ou F125)(amendé pour DD2 et Shifter en 2018).  Ils en sont à leur première année en course automobile de type Formule.

Ils ont une solide expérience de la compétition, ils sont réfléchis et désire faire carrière en course automobile.  Ils sont donc dans une catégorie de pilotes d’avenir, où tous les espoirs sont permis.  Ils ont fait de la course automobile leur priorité absolue.  C’est potentiellement des pilotes qui peuvent et veulent se retrouver dans des séries de haut niveau sur le plan international, et qui rêvent secrètement dans leur fond intérieur, de Formule 1.

 

Pilote niveau # 2 « Pilote d’Élite » :

Ce niveau englobe les pilotes qui sont aussi issus du Karting sans que ce soit obligatoire, et qui ont entre 17 ans et 20 ans.  Ces pilotes ont déjà quelques années (2 à 3) d’expérience en course automobile de type Formule, ils ont déjà démontré du talent à devenir pilote de course professionnel, mais n’ont pas encore réussi à s’imposer de façon convainquent.  Souvent, ils ont évolué avec une équipe amateur, sans structure professionnelle, et n’ayant que des moyens financiers limités.  Il arrive qu’ils n’aient pas participé à une saison complète.

Ils ont une expérience significative de la compétition, ils sont réfléchis et désire démontrer leurs capacités à cheminer vers une carrière en course automobile.  Ils sont donc possiblement dans une catégorie de pilotes d’avenir, mais à la limite de leurs termes à le prouver.

Ils sont à la croisée des chemins et leurs venues au sein d’une équipe de pointe, est ni plus ni moins, la saison de la dernière chance.  Ou bien ils performent et gravissent les échelons, ou bien ils doivent reconsidérer leurs avenirs en course automobile.

 

Pilote niveau # 3 « Pilote Expert » :

Ce niveau englobe les pilotes qui ont une longue expérience en course automobile, et qui ont entre 25 ans et 50 ans, et même plus.  Ces pilotes ont déjà remporté des courses, et ils ont possiblement été champions d’une série.  Il arrive que ce soit des pilotes qui ont connu une grande carrière et à succès en course automobile dans le passé, et qui désirent sortir d’une retraite, question de renouer avec le sport automobile, mais à un niveau moins exigeant.

Ils sont très matures, connaissent à fond les stratégies de course, savent éviter les pièges, et sont très rarement responsables d’un accident.  Ce sont des pilotes que; peu importe les conditions de pistes, ils sauront rester en piste, garder leurs positions, et rallier l’arrivée dans le peloton de tête.  Ils sont régulièrement sur le podium, peuvent établir des pôles positions, et ils sont même en mesure de gagner des courses à l’occasion.  Toutefois, il est peu probable qu’ils remportent un championnat très compétitif.

Ils participent à des compétitions plus pour le divertissement, que de tenter de relancer leur carrière (malgré que rien n’est impossible), tout en gardant une combativité raisonnée.  Il ne désire pas gagner une position à n’importe quel prix, mais démontrons qu’ils ont encore le goût de la victoire.  Combatif, mais de façon intelligente, toute en tenant compte de la collaboration qu’ils peuvent apporter à l’équipe, en visant le succès de l’ensemble.

Ces pilotes, font généralement d’excellents guide ou professeurs pour les générations émergentes, en faisant part de leurs riches expériences, à de jeunes pilotes qui ne demandent qu’à apprendre.  Ce sont des valeurs sûres, et des atouts à tous les niveaux pour les équipes professionnelles.

 

Les pilotes Stagiaires :

Les trois (3) niveaux de pilotes suivants représentent des pilotes qui ne présentent pas les caractéristiques qui leur permettraient d’être des pilotes « Officiels », mais qui ont soulevé notre attention par certaines de leurs qualifications, qui représentent des critères qui sont dignes d’intérêt, et qui méritent d’être évalués à leurs justes valeurs. Ce sont des pilotes à temps partiel pour une ou plusieurs compétitions, alors donc des pilotes non officiels, mais facultatifs.

Nous avons aussi pris en considérations les restrictions budgétaires en compétition, les conditions sociales culturelles et économiques d’une famille financièrement défavorisée ou éclatée, le manque d’encadrement et d’informations, une autorité parentale ne donnant pas son accord à la pratique de la compétition de Karting ou de la course automobile, et autres, peuvent avoir brimé un jeune pilote, à se faire valoir en compétition motorisée.

 

Pilote niveau # 4 « Pilote Sélection »

Dans cette classification sont inclus tous les candidats pilotes dotés d’un riche passé en compétition, soit de Karting ou automobile, mais pas en type Formule.  Ils ont soit dépassé l’âge requis pour être un « Pilote Officiel », ou insuffisamment d’expérience en matière de course de Formule.  Dans certains cas, ce sont des pilotes qui peuvent très bien figurer en compétitions, voir même gagner des courses.  Ils n’ont donc pas eu leurs chances de prouver leurs valeurs, et nous les avons classifié, en tant que « Pilote Sélection », dans le but de leur offrirent la chance de prouver leurs valeurs.

Pilote niveau # 5 « Pilote Initiation »

Ces pilotes n’ont pour ainsi dire, presque aucune expérience en course automobile, mais proviennent d’un milieu de compétitions, soit relier au sport motorisé (moto, rallye, et autres semblables), ou de sport de haut niveau (olympique – ski – vélo, etc.).  Ils ont donc l’esprit de compétition, ils sont disciplinés, ils sont en condition physique optimale, et désire s’impliquer dans une nouvelle discipline de compétition.

Pilote niveau # 6 « Pilote Invitation »

Cette catégorie, inclut tous les autres pilotes dignes d’intérêt, invités à participer à une ou plusieurs courses.  Soit qu’ils soient des pilotes de réputation à la retraite, des personnalités, ou des cas particuliers.

Est aussi inclus dans ce niveau les cas d’espèce qui sont aussi à prendre en considération, qui ne peuvent être exprimés ici, ou qui sont difficiles à présenter sur ce document.  Ce sont des cas à présenter sous une autre forme.

 

Conclusion :

Une équipe professionnelle, dans une série aussi compétitive que la série Formula Tour 1600, devrait idéalement engager trois (3) voitures en compétition, avec trois (3) pilotes officiellement engagés pour toute la saison de compétition.

Si on veut être proactif, et être assuré de ne pas laisser passer une « perle rare », l’engagement d’une quatrième voiture, avec pilotes facultatifs à l’essai au cours de la saison, peut être payant.  Ce sont des pilotes Stagiaires, d’ont je parle ici.

Dans le meilleur des mondes, c’est une saison aborder avec 3 pilotes « officiels », en combinant des de pilotes de niveaux 1, 2 et 3 qui eux représentent les meilleures perspectives de succès, et optionnellement un pilote « Stagiaire ».

 

Le pilote de niveau 1 « pilote émergent », ne sera fort probablement pas productif en début de saison, il a droit aux erreurs, et il va inévitablement en commettre, mais il représente un potentiel pour le futur.

Le pilote de niveau 2 « pilote d’élite», est acculé au pied du mur.  Il doit être performant, et ce, dès le début de la saison, et il le sait.  Il n’y a pas de place aux erreurs répétées.  Toutefois, s’il est bien encadré, il peut être éclatant, et émerveiller toute son équipe et ses commanditaires.

Le pilote de niveau 3 « pilote expert », est comme c’est mentionné précédemment, une valeur fiable, qui sans remporter un championnat, saura donner de belles performances, et assurera une constance sur le podium.

Le pilote de niveau 4 « pilote stagiaire », est moins prévisible.  D’une part, ce poste de pilote à l’essai, n’est jamais garanti à ce dernier pour toute la saison.  On peut engager une voiture avec un pilote donné dans une première compétition et changer de pilote la compétition suivante, ou le garder pour plusieurs compétitions.  On peut donc avoir plusieurs pilotes sur cette quatrième voiture, tout au cours de la saison.  Et on peut dénicher un excellent pilote dès le départ, comme on peut tomber que sur des navets.  Ces pilotes peuvent aussi être assujettis à une réévaluation et être reclassifiés au niveau 1, 2 ou 3, en cours de saison.

 

On doit donc conclure que ça peut prendre plusieurs essais ou compétitions avant de recruter cette perle rare, comme ça peut ne jamais arriver.  C’est un risque à prendre, et il n’est pas déraisonnable de miser sur une incertitude, sur l’une des quatre (4) voitures engagées pour la saison.

L’important c’est d’avoir une valeur sûre, d’avoir des valeurs qui ont un potentiel élevé de réussite, et se permettre de jouer un coup de dés.

Finalement, il y a aussi le cas des pilotes vedettes invités, à prendre en considération.  Un pilote de renom, actif ou à la retraite, peut être invité à prendre part à une compétition, le temps d’une fin de semaine, pour une promotion particulière, sur cette quatrième voiture.

 

Classification des pilotes de Kart :

Une classification des pilotes de Kart existe aussi au sein du Groupe grand Prix.  Cette classification débute dès qu’un pilote de Karting dépose une inscription à La Filière Grand Prix.  Cette classification se répartie sur 4 niveaux :

  • initiation
  • développement
  • promotion
  • confirmation

 

Il est à noter que seuls les pilotes qui ont comme objectif de se lancer dans une carrière de pilote de course, sont retenus officiellement pour faire partie de La Filière Grand Prix, et doivent démontrer une motivation convaincante.  Il peut toutefois il y avoir des cas d’exceptions, mais c’est peut courant.

Voici la description de ces niveaux :

Initiation :

Il s’agit d’un pilote qui en est à ses débuts en Karting.  Il a plus de 12 ans, et est en mode d’apprentissage.  Il participe à une série junior, ou intermédiaire.

Développement :

Ce pilote à plus d’une année d’expérience en Karting, il commence à démontrer son talent en roulant régulièrement dans le peloton de tête, et ce, dans des séries où il y a de nombreux compétiteurs (+ de 10).  Il a entre 12 ans et 14 ans. Il est dans une série intermédiaire, ou en F100 ou en F125 (DD2 ou shifter).

Promotion :

Ce pilote a plusieurs années d’expérience en Karting, il roule toujours dans le peloton de tête, signe des pôles positions, des victoires, et est un sérieux prétendant au titre de champion d’une série de haut niveau, soit en F100 ou en F125 (DD2 ou shifter).  Il a entre 14 ans et 16 ans.

Confirmation :

Ce pilote en est à sa dernière année de Karting, et indique clairement son intention de graduer en Formule 1600, le plus rapidement possible.  Ses intentions de carrière en course automobile de type Formule, son bien défini et confirmé.

Son palmarès est bien étoffé par des pôles positions, des victoires, et un titre de champion ou de vice-champion en poche, dans une série de F100 ou F125 (DD2 ou shifter).  Il a entre 14 ans et 17 ans, (et dans certain cas, tout au plus 18 ans).  Il est réfléchi, fait preuve de discernement, démontre une volonté de réussir, et fait de la course automobile sa priorité absolue.

 

Conclusion sur les pilotes de Karting :

Lorsque La Scuderia Grand Prix, est en mode de recherche d’un pilote de niveau 1 soit un « Pilote Émergent » pour son équipe, elle fait appelle à sa filiale La Filière Grand Prix pour cette sélection.  Les pilotes classifiés au niveau « Confirmation » par la filière, sont les candidats de premier choix, pour cette sélection.